Visite médicale

Depuis le 1er janvier 2017, de nouvelles règles s’appliquent pour le suivi de la santé des salariés intérimaires.

Deux nouvelles modalités de surveillance médicales viennent remplacer la visite traditionnelle :

  • La VIP (Visite d’Information et de Prévention) qui est effectuée après l’embauche dans un délai de 3 mois maximum. Cette visite concerne tous les travailleurs et est faite par un médecin, un interne, un infirmier, ou le médecin du travail. Cela donne lieu à la délivrance d’une attestation de suivi à un emploi, dans la limite de 3. Il n’est pas nécessaire de réaliser une nouvelle VIP si l’intérimaire est appelé à occuper un poste identique comportant les mêmes risques.
  • Le SIR (Suivi Individuel Renforcé) qui est effectué avant l’embauche par le médecin du travail, seulement pour les salariés affectés à des postes comportant l’un des 7 risques spécifiques suivants : amiante, plomb, agents CMR, certains agents biologiques, rayonnements ionisants, hyperbare, chutes de hauteur lors d’opérations de montage et démontage d’échafaudages. A ces derniers s’ajoutent les CACES, les habilitations électriques, et les travaux dangereux pour les jeunes. Cette visite donne lieu à la remise d’un avis d’aptitude médicale.

La périodicité entre 2 visites, que ce soit la VIP ou le SIR, est de 2 ans pour un intérimaire, même si il change d’entreprise de travail temporaire.

Poids: 
-6